Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 16:01
Cela fait 12 ans qu’elle danse.
Elle veut faire de sa passion son métier, et devenir professeur de danse modern jazz.
Elle en a les capacités.

Elle apprend à danser à l’école À Petits Pas, Ézy-sur-Eure. Cette école, comptant quelque 350 élèves, a, grâce à son professeur et chorégraphe Sandrine Morice, raflé et rafle toujours des médailles, de l’Or au Bronze, à de nombreux concours nationaux et internationaux, qu’elles sont parfois allées chercher jusqu’à Moscou.

Bref, Garance est là-dedans comme un poisson dans l’eau.
Elle a dansé, avec les autres bien sûr, ce samedi 27 juin 2009, devant quelque 1300 spectateurs.
Voici quelques photos
que j’ai prises et des films, exécutés par son amie Maryne.
La Haine

On voit Garance, au début,
à l’extrême gauche, en jupe, à faire un solo avec Laura,
en pantalon.

Bon, sa copine camerawoman la perd un peu de vue,
étant donné qu’elle est surtout sur la gauche.
Après avoir roulé
vers le fond et être revenue, hop sortie du champ.
On la revoit à gauche au moment où Laura repart au fond (hé ! ho ! je vous guide pour que vous la repériez !) et là on la voit bien danser (2e devant
au début à partir de la gauche, roooo !) de la 34e '' à 1’ 25''.
Là elle est jartée par Laura et jarte par le même coup du champ (Maryne, t’es pas une bonne copine !).
On ne la revoit qu’à la fin partir dans les coulisses…

L’Écriture

On voit de temps en temps Garance devant à l’extrême gauche.
Les costumes,
réalisés par Sylvie Tauvy, étaient époustouflants cette année.
Autre fait notable du gala 2009, les éclairages, réalisés par Sébastien Petit, sur les instructions de l’association
À Petits Pas, étaient enfin à la hauteur de toutes les espérances,
à savoir une juste mise
en valeur des chorégraphies et des danseurs.
Autres prestations.
Les sept danseuses
de La Compagnie zim Zam,
âgées de 15 à 24 ans,
dans Elles n’étaient qu’un, chorégraphe et professeur Sandrine Morice,
ont obtenu en octobre 2008 la médaille d’Or, le prix du jury et le prix de la ville, au concours international de modern-jazz de Charleville-Mézières.
Avec cette même chorégraphie, elles ont participé en avril,
à Mantova (Mantoue), Italie,
à un concours unique au Monde. Toutes les compagnies concurrentes étaient professionnelles,
sauf la nôtre, et si les Ézéennes n’ont pas remporté de prix,
elles ont été honnêtement placées parmi 18 compagnies.

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine ROUSSEAU - dans actualité
commenter cet article

commentaires

chtinoeil 27/07/2009 16:07

coucou miss, vivement que je vois ma fille patiner et en galal comme la tienne aussi rayonnante !

chtinoeil 27/07/2009 16:06

coucou miss, vivement que je vois ma fille patiner et en galal comme la tienne aussi rayonnante !

Laureline 04/07/2009 07:31

Et je préfère largement le mordern jazz, lol.

Celiandra 04/07/2009 00:02

la danse est un moyen d'expression tres particulier...
la souplesse joue enormement et lorsqu on enfile les chausons pour la premiere fois.. c'est une moment d'hesitations mais de bonheur complet mais combien de fois se retrouve t-on les pieds en sang?

CR 04/07/2009 00:05


Là tu parles de la classique. C'est très dur. La modern jazz aussi, mais moins ascétique.


Laureline 03/07/2009 18:38

Elle est belle ma soeur, et je suis fière d'elle... Je suis triste de ne pas avoir pu la voir cette année encore.